Camille Picazo

Sexe et confinement

Tu as plus ou moins de désir ? Tu as tout le temps envie de faire l’amour ? Ou au contraire 0 libido ?
Je te raconte ici le lien entre les évènements mondiaux et ton désir ! Comment le confinement impacte le sexe !

J’ai une question pour toi 😊

Est-ce que toi aussi tu es confinée avec ton mec qui a envie de baiser H 24 ?

Dans une situation de crise, un peu tendue comme ce qui est en train de se passer, où on se sent plutôt en insécurité c’est normal qu’il y ait deux approches.

Certaines personnes qui ont très envie de faire l’amour, qui ont ce besoin presque viscéral d’avoir du sexe et d’autres personnes qui sont complètement refermées sur elle-même et qui n’ont pas de désir. Nous sommes des animaux et nous réagissons avec notre système nerveux, avec notre fonctionnement archaïque. Quand nous sommes dans une situation de stress, d’angoisse, quand nous devons réagir avec nos tripes, quand nous sommes dans la survie il y a deux façons de réagir.

Si vous êtes dans la jungle en train de vous faire courser par un lion évidemment vous n’allez pas avoir envie de faire l’amour, par contre si nous sommes face à une menace d’extermination pour x ou y raison, l’idée de se reproduire pour perpétuer l’espèce peut être une réaction de survie. Ces deux manières de réagir peuvent être problématiques quand vous êtes confinée avec votre partenaire, qu’importe son sexe, et qu’il n’a pas le même mode de réaction que vous.

 

Qu’est-ce qu’on fait quand on est confinée avec son partenaire que celui-ci, celle-ci a envie de baiser h/24 et que vous, vous êtes plutôt en mode roulée en boule sur le canapé sous une couverture avec le nez qui coule devant Netflix (oui le nez qui coule parce qu’on a tous des rhumes en cette période) ? Comment améliorer sa vie sexuelle pendant le confinement ?

Il va y avoir trois axes :

Le premier axe : ça va être chacun de prendre du temps solo, du temps avec soi pour se reconnecter, à ses envies, à ses besoins, prendre soin de soi sans forcément compter sur l’autre,

• Le deuxième axe : ça va être de passer du temps de qualité ensemble, c’est à dire ne pas être Netflix & Chill tous les soirs mais se dire comment est-ce que je peux être vraiment présente avec mon partenaire ? Est-ce qu’on pourrait avoir une vraie discussion, cœur à cœur les yeux dans les yeux ? Qu’est-ce qui serait bon pour nous ? Comment est-ce que je pourrais me présenter en pleine présence avec mon partenaire ?

Le troisième axe : ça va être de répondre aux besoins de chacun. Peut-être que celui qui a très envie de faire l’amour peut y répondre autrement que par du sexe pénétratif ? Qu’en se forçant ? Est-ce qu’il peut y répondre tout seul ? A deux par des caresses ? Par juste sa présence quand l’autre s’occupe de lui-même ? Il faudrait à réfléchir à ce qui est bon pour soi et pour l’autre en s’écoutant, en se respectant.

Pour celui qui n’a pas envie de faire l’amour, de quoi a t-il envie ? De quoi a t-il besoin ?

Je suis comme ça et il me faut de la douceur, de la sécurité, de la tendresse, le besoin d’être rassurée.  Je m’occupe de moi, je fais des méditations, je me caresse, je fais des automassages mais je partage aussi à mon partenaire quand il me dit qu’il a envie de faire l’amour mais que personnellement je n’ai pas très envie. C’est d’accord pour moi de m’occuper de lui, mais moi j’aurais besoin de câlins et de tendresse. Il est important de sentir quels sont mes besoins, de les communiquer et de respecter les besoins de l’autre.

Si pour toi ce n’est pas juste de masturber, de faire une fellation à ton partenaire ou de faire l’amour avec lui, aucun soucis. Tu n’as jamais d’obligation mais par contre ça peut être intéressant aussi de t’ouvrir et de trouver un juste milieu entre vos deux expériences, vos deux besoins.

 

J’espère que ces petits conseils peuvent vous aider à passer ce confinement dans le calme et la sérénité de votre couple.


Et si tu sens que tu as besoin d’aide, sache qu’on peut travailler sur tout ça ensemble en accompagnement individuel

Sexe et confinement
Retour en haut