Camille Picazo

Le deuil amoureux

Cet été, j’ai traversé une rupture amoureuse. Mon amoureux de jeunesse, celui dont j’ai rêvé pendant des années, celui que j’idéalisais, celui avec qui je me voyais faire ma vie, a décidé de me quitter.
Loin de moi, l’idée de me faire passer pour la victime et lui le bourreau. Le connaissant, ça a sans doute était une des choses les plus difficiles à faire, et je sais qu’il en souffre autant que moi.


J’ai vécu cette annonce et les jours qui ont suivi dans l’ombre, la douleur. Quand j’allais à notre appartement pour le vider, je m’effondrais et passer de longues minutes prostrée sur le sol, à pleurer toutes les larmes de mon corps (j’ai un penchant vers la névrose hystérique à ce qu’il parait). Enfin, bref, j’étais super triste. Mon avenir qui me semblait plus ou moins tracé, redevenait une feuille blanche.
Je ne savais plus vraiment qui j’étais et ce que je voulais dans la vie. Je n’avais plus goût à rien.

Mais aujourd’hui, 2 mois après, j’ai repris le dessus, je vais bien, je me sens à nouveau vivante, vibrante… Je vais donc te partager les 4 clés pour surmonter une rupture amoureuse.

surmonter une rupture amoureuse

Accepter

Accueillir ce qui se passe. Accepter la situation. Oui, tu as peut-être perdu la personne qui était la plus chère à ton coeur. Oui, c’est extrêmement douloureux. Tu as l’impression que tu ne t’en remettras jamais. Mais crois-moi, tout passe. Avec le temps, la peine s’adoucit et ton coeur se rouvre.

Accepte cette étape où tout est plus gris, tout semble ralentis, où ton coeur est en peine.

Accueille les émotions qui te traversent. Laisse-toi ressentir, c’est essentiel.
J’avais une prof en naturo qui nous disait “tout ce qui ne s’exprime pas, s’imprime.”.
Et c’est vrai, quand je travaille avec mes clients, dès qu’on se met à l’écoute du corps, de vieilles émotions ressortent, ils pleurent à chaque fois et s’en étonnent (moi, pas trop, je sais ce qu’on fait subir à notre corps émotionnel).

☛ Tu as la rage ? Va courir, fais du sport, cri, chante, danse, tape dans des coussins ! Personnellement, j’allais courir à 7h dans la nature, je faisais des accélérations, en hurlant. #tarée

☛ Tu es triste ? Plutôt que de te perdre dans les méandres de Netflix, couette et glace au chocolat. Autorise-toi un vrai temps de triste. Tu peux mettre une chanson qui te fait pleurer et puis pleure, sors tout ce qui doit sortir de ton corps. Laisse-toi vivre pleinement l’émotion, roule-toi par terre s’il le faut…

Tu peux refaire ça à chaque fois que tu sens une émotion poindre, offre lui un cadre privilégié pour s’exprimer et être accueillie sans jugement.

Se repositionner

Une rupture amoureuse, c’est une remise à 0. C’est effacer ce qui était et reprendre la barre de sa vie. On a souvent perdu la confiance en soi, perdu le goût des choses, perdu le fil de son identité.

Commence par penser à quelque chose que tu aimes bien faire habituellement, ou quelque chose que tu as toujours eu envie de faire. Et fais-le.
Par exemple, j’avais envie de partir dans la nature, de camper, de faire du naturisme…. Je suis partie tous les week-ends à droite, à gauche, en famille, seule, chez des copains.
J’avais envie de faire un week-end tantra, de la danse, de me remettre pleinement au sport, c’est chose faite.

Ça peut être des activités, comme des personnes, passer du temps avec son enfant, avec un animal, avec une personne qu’on aime ou qui nous fait du bien (j’ai eu ma soeur en perfusion pendant un mois, je l’appelais mon SAV rupture, toujours là quand je m’effondrais, elle me préparait de bons repas, ou juste était là…).

Et en faisant ces petites choses, tu vas te rendre compte que la vie est belle, que tu es capable de prendre du plaisir, de retrouver goût à la vie.
En te faisant régulièrement des petits plaisirs, tu vas avancer dans ton processus de deuil.

Self-care

En anglais, il y a ce mot parfait “self-care”, prendre soin de soi. La rupture amoureuse est une période difficile, douloureuse où il faut prendre soin de soi. Il y aura un après heureux, le tout est d’adoucir cette période pour qu’elle soit la mieux vécue possible.

Fais une liste des choses qui te font du bien, garde-la à proximité et pioche dedans tous les jours.

Je te partage des exemples de ma liste :

  • câliner mon chat,
  • téléphoner à une amie,
  • manger des pommes de terres (l’amour de ma vie),
  • boire du vin,
  • prendre un bain,
  • faire du sport,
  • danser,
  • aller dans la nature…

Tous les jours, administre-toi une petite dose de douceur, de bien-être, d’amour pour toi-même.

Le temps

A chaque jour suffit sa peine. Mon mantra en période douloureuse ? Ça ira mieux demain. Et même si ce n’est pas le cas, je me le répète jusqu’à ce que ça aille vraiment mieux.

Avec le temps, les blessures cicatrisent, les souvenirs s’estompent et tu reprendras goût à la vie.


Le mot de la fin, c’est : sois conscient de ta peine, tu ne peux pas effacer ce qui t’est arrivé d’un coup de baguette magique. Ressens ce qu’il y a à ressentir, ce n’est pas en envoyant tout sous le tapis que ça va disparaitre. Laisse faire le temps. Et garde en tête qu’un jour tout ira mieux et un jour, tu auras envie d’ouvrir ton coeur à quelqu’un d’autre. Et ce sera sans doute très beau ! ♡


Et si tu sens que tu as besoin d’un coup de pouce, sache qu’en une séance ensemble, on peut déjà apporter de la clarté et du soin à ton petit coeur meurtri : si tu as envie d’en savoir plus, c’est la session Mise en Lumière !

Avec tout mon amour,

Le deuil amoureux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut