Le désir féminin

8 Avr, 2020

La vision que nous avons de la sexualité (sexualité féminine encore plus) aujourd’hui est pleine de stéréotypes, de croyances limitantes… On vit une sexualité à moitié, une sexualité féminine boiteuse…

Et notamment nous avons des croyances bien ancrées sur le désir féminin :

  • ” Les femmes n’ont pas de désir”,
  • “Les femmes aiment moins le sexe que les hommes”,
  • “A la ménopause, pendant la périodes des règles, pendant la grossesse, les femmes n’ont pas de libido…”

FAUX !

désir féminin

Mesdames, s’il y a quelque chose que j’aimerais vous dire, c’est que vous avez une sexualité merveilleuse, vous êtes pleines de désir. La preuve, dans la vie… Vous avez des envies… De chocolat, de shopping, d’expériences, d’émotions ? Vous n’êtes pas des êtres apathiques et complètement passifs ?!

Non. Vous êtes des femmes pleines de vie, d’émotions, faites de joies, d’amour… Qui n’attendent qu’une chose, pouvoir donner cet amour, pouvoir montrer leur talent, pouvoir se révéler dans l’intimité ou au grand jour.

On vous a menti en vous disant que vous n’aviez pas de désir. On vous a fait croire que vous étiez des êtres non-sexués, non-sexuels.
Mais non, comme tout être humain, vous êtes faites de chair, de sang, de tissus, de nerfs… Vous êtes pleinement connectées à vos sens. Enfant, vous courriez, vous jouiez, vous vous rouliez dans l’herbe, vous aviez de la confiture jusqu’aux oreilles. Vous étiez pleine de vie, pleine de désir, pleinement sexuelle.

Le désir féminin a été éteint, étouffé par des millénaires d’obscurantisme, par le patriarcat, par les religions, par les hommes qui ont eu peur de notre sexualité.
Parce qu’une femme libre, une femme désirante est puissante. Parce qu’elle accueille en son sein l’homme et qu’il est bien peu de choses face à un sexe féminin ancré.

désir féminin

Le désir féminin n’est pas mort. Mais il y a un reconquête à faire. Et une exploration de notre sexualité, de notre corps, de notre plaisir.

Votre désir n’est pas porté disparu, vous le cherchez juste au mauvais endroit. Au mauvais moment. De la mauvaise manière.

Vous avez le droit d’avoir du désir. Vous avez le droit d’avoir du désir pour vous. Pour votre partenaire. Pour une autre personne.
Vous n’avez aucune obligation d’avoir du désir pour la personne qui partage votre vie.
Vous pouvez aimer quelqu’un sans le désirer. Votre cœur peut dire oui, votre sexe peut dire non.

Alors si vous souhaitez reconnecter au désir, à votre sexualité, à vos sens, je ne peux que vous encouragez de vous pencher sur la question, de vous faire accompagner par un coaching en sexualité peut-être…

Avec tout mon amour,

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *