Camille Picazo

L’amour virtuel, entre désillusion et idéalisme

En 2019, la drague est compliquée. La rue est une jungle. Et on ne sait plus comment aborder, comment draguer. Qu’est-ce qui est tolérable, qu’est-ce qui ne l’est plus ?

Même moi, qui suis bien informée (normalement), qui prend du recul sur les choses, qui ne voient pas tous les mecs comme des connards, il y a un moment où le doute s’installe.
Comme quand j’annule un rendez-vous que je ne sentais pas du tout, et que je finis par me faire “basher”, que le personne en face me juge et est particulièrement désagréable. Pourtant, j’ai écouté ce qui se passait en moi, et j’ai senti que je me faisais violence pour aller à ce rendez-vous, que je n’en avais pas envie…

J’ai compris qu’être ouverte ne voulait pas dire accepter tout et n’importe quoi, mais plutôt être ouverte à l’idée de peut-être accepter quelque chose en respectant mes envies.

Quand tu t’inscris sur un site de rencontre, il y a plusieurs choix :

  • tu cherches l’amour,
  • tu cherches un partenaire de cul,
  • tu sors d’une rupture et tu as besoin de penser à autre chose,
  • tu t’ennuies, ta vie est un peu molle ces temps-ci, pimentons les choses !

Puis il y a la réalité et ses grands clichés :

  • Homme cherche “femme de sa vie, peut-être toi, derrière ton écran”,
  • Femme cherche “objectif 0 plan cul”,
  • Homme qui cherche “sa moitié” pour enfin commencer à vivre,
  • “Attachiant.e”…

Et je m’arrête là. Je pense que tu as déjà un avis sur la question, ou que tu peux aller faire l’expérience toi-même !

Par contre, là où je ne suis pas d’accord avec la majorité des femmes, c’est que le monde du dating online est un fabuleux champ de possibilités. Les femmes se plaignent très souvent de ne tomber que sur des mecs “nuls”, des “connards”, elles regrettent, elles se sentent utilisées. Ce qui est bien dommage.

Dans la vie réelle, quand tu es avec quelqu’un, tu as attiré cette personne, ça veut dire que tu as une vibration, un niveau énergétique similaire.
(Si tu es très terre-à-terre, mon discours va te sembler perché. Mais je peux le tourner autrement : )
En psychologie, on dit qu’on a un persona masculin et féminin construits dans notre inconscient. Ce qui veut dire qu’on a réuni des caractéristiques positives et négatives de nos deux parents pour créer un “imago“, un portrait-robot parfait.
On projette cet imago sur l’autre, on attire et on est attiré par une personne qui correspond le plus possible à cette image mentale.
Tu as déjà eu la sensation de te sentir “comme à la maison” dans les bras d’une personne ? Ou un énorme coup de coeur ? Ce n’est rien d’exceptionnel, c’est juste que tu as reconnu tes parents dans l’autre… (je casse un truc là, non ?)

Ce qui induit que quand tu attires un “connard” sur les sites de rencontre, c’est que tu as sans doute une projection intérieure qui est défaillante, et que tu vas continuer à attirer ce genre de personnes tant que tu n’auras pas fait un travail sur toi…


La difficulté se trouve dans la différence entre hommes et femmes, creusée par la société :

  • en tant que femmes, nous nous sentons facilement en insécurité dans la rencontre amoureuse, d’autant plus en ligne à cause des légendes urbaines…
  • les hommes expriment plus facilement leur sexualité et leurs besoins (généralité, mais une femme aura plus de mal à demander et à recevoir). Une femme qui cherche des rencontres charnelles, ou parle de cul, sera plus facilement cataloguée de salope ou non-respectée.
  • nous nous présentons avec des attentes différentes, les femmes ont (GÉNÉRALEMENT) de grands espoirs (trouver le grand amour) ou des attentes élevées (une relation de couple sérieuse), les hommes prennent plus ce qui se présente et voient la suite au jour le jour.
  • les femmes sont dans l’attente dans la relation de couple, c’est l’homme qui doit faire le premier pas, qui doit les inviter, les embrasser…. Le fait d’être passive déresponsabilise complètement et rend la femme victime de sa situation.

Mais pourquoi, il y a un tel écart entre les hommes et les femmes ?

Parce que depuis petits, on encourage les hommes à s’exprimer physiquement, à verbaliser leur sexualité, à la mettre en avant. Et on les incite à réprimer leurs émotions.
Inversement pour les femmes. On se retrouve donc avec des femmes assoiffées de connexions émotionnelles et des hommes assoiffés de relations sexuelles.

Problématique qu’on retrouve dans le couple plus tard.

sites de rencontres

Comment mieux réussir sur les sites de rencontres ?

  • Aie conscience de ce que tu veux, écris-le sur ton profil, sur ton frigo, visualise tes rêves.
    Pour notre inconscient, ce qui se passe dans la réalité ou ce qu’on projette sur l’écran de notre esprit est la même chose… Plus tu vas ancrer une vision, plus facilement elle se réalisera.
    Une fois, que tu as conscience de ton désir, exprime-les, manifeste-les, assume-les.
  • Sois ouverte, vulnérable, authentique (pas avec n’importe qui on est d’accord). Je connais des femmes, qui n’arrivent pas à dépasser le premier rendez-vous ou les premiers temps de la relation. Pourquoi ? Parce qu’elles se dévoilent superficiellement, elles montrent leurs qualités, leur beau masque. Mais ça sonne faux et inconsciemment, ça précipite la fin de la relation.
    Ose exprimer qui tu es, quels sont tes désirs, quels sont tes peurs. Par expérience, se montrer vite vulnérable, ou exprimer ses hésitations, ses doutes ou ses coups de coeur est une manière de créer facilement de l’intimité, du lien avec l’autre. Et de voir comment il/elle réagit. Si l’autre t’attaque dans un moment de vulnérabilité… NEXT.
  • Prends les choses en main, un homme te plaît, n’attend pas. Tente quelque chose, envoie lui un message, propose lui de te rencontrer.
  • Crée-toi des “normes“, je sais qu’un mec qui commence la discussion par “salut, ça va ? Tu fais quoi dans la vie”, ce n’est pas pour moi. Par contre, les discussions qui fusent, les stimulations intellectuelles, l’humour, ça me correspond. (A prendre avec des pincettes, évidemment, tout dépend de la personne, il ne faut pas être trop rigide… Ce qui renvoie au point suivant : )
  • Défais-toi de ces foutues normes (et oui…), nous sommes tous humains, nous avons le droit à l’erreur, le droit à une deuxième chance. Peut-être que cet être qui vient de te dire “salut, ça va?” en vaut la peine. Si il t’a dit “slt, cv ?”, là c’est autre chose !
  • Sois heureuse. Si ta vie est comblée de base, si tu te sens bien dans ta peau et dans tes pompes, tu vas irradier de l’intérieur, tu seras magnétique. Et puis, si ça ne marche pas, au moins, tu sais que tu peux être heureuse seule.
  • Accepte le rejet. Ça peut arriver, et ce n’est que quand tu seras profondément au clair avec toi-même que tu attireras une personne qui te correspond. Si tu as constamment peur d’être larguée, utilisée ou pas acceptée telle que tu es, tu vis à moitié. Tu retiens ton souffle. Ce n’est pas une vie, ce n’est pas toi.

Et puis, peut-être, fais un travail sur toi, si tu as toujours l’impression de reproduire des schémas, si tu n’as pas envie de finir comme ta mère, ou si tu as juste envie de te sentir plus femme, plus épanouie !

Je sais que c’est dur, je sais que tu as peur d’avoir mal, tu as peur qu’on te fasse du mal. Mais sache que tu as fait du chemin, que le passé est le passé. Et à part, si tu es en pleine reproduction de schéma amoureux (tu sais, ce sale pattern que tu te traine de relation en relation), l’avenir ne sera que meilleur.
Il faut accepter de sortir de sa zone de confort, et plonger dans le grand bain du dating… pour espérer attraper ce que tu veux ! 😉

J’ai envie de finir cet article par un petit encart sur nos amis, nos amants, nos amours, nos frères, les hommes. Ils ont mille raisons de s’inscrire sur des sites de rencontre comme nous, femmes. Ils sont parfois honnêtes, parfois enjoliveurs.
A celles qui se plaignent de ne tomber que sur des plans foireux, vous l’avez compris, il faut aller regarder un peu votre nombril.
Et pour nous toutes, n’oublions pas, qu’ils sont des être humains, comme nous, un peu perdus dans cette société où les rôles hommes/femmes sont abolis, où on se sait plus très bien comment interagir entre les sexes.
Si j’avais juste un conseil, ce serait transparence. Transparence avec toi-même, transparence avec les autres.

Merci à tous les hommes et toutes les femmes qui m’ont confié un bout de leur histoire, je ne vous ai pas forcément cité, mais j’ai aimé vous découvrir, et m’ouvrir un peu à votre vision !

L’amour virtuel, entre désillusion et idéalisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut