Être une femme épanouie, heureuse et bien dans sa peau

1 Avr, 2020

Dans mon métier et dans mon quotidien, il m’arrive souvent d’entendre les soupirs de femmes résignées, qui n’en peuvent plus. Elles sont « au bout du rouleau » depuis toute une vie. C’est souvent une fois que les enfants ont quitté le foyer, après une séparation ou un burnout qu’elles se posent la question : « comment être une femme épanouie, heureuse et bien sa peau ? »

Mieux vaut tard que jamais. Si tu as quelques minutes devant toi, alors je serais ravie de pouvoir te donner un peu d’inspiration !

Qu’est-ce que c’est une femme épanouie ?

L’image de la femme parfaite

Généralement lorsqu’on se questionne sur sa vie, on se compare à des modèles, à des croyances.

Qu’est-ce que c’est une femme épanouie ?

Peut-être que sans t’en rendre compte, tu prends comme modèle ta maman. Ou ces femmes en couverture des magazines féminins. Ou cette collègue, sorte de working girl décontractée.

Du fait de notre héritage culturel, il est probable que pour toi (comme pour beaucoup d’entre nous), être une femme épanouie et heureuse, ça signifie :

  •  Être toujours belle et sexy (sous-entendu : mince, athlétique, bien habillée, bien coiffée) ;
  •  Avoir un métier qui te plait et bien payé (sous-entendu : être carriériste, mais pas trop) ;
  • Être une épouse/une partenaire attentionnée (sous-entendu : toujours aux petits soins comme une maman, mais aussi sexuelle qu’une amante libérée) ;
  •  Être une mère exemplaire (sous-entendu : être maman, pas femme) ;
  • Avoir une vie sociale pleine (sous-entendu : toujours entourée, toujours à disposition) ;
  • Avoir du temps pour soi (sous-entendu : faire du sport pour conserver ta silhouette, ou faire des soins du visage pour rester jeune) ;
  • Et tout ça : dans la joie et la bonne humeur.  

Est-ce qu’en le voyant écrit tu te rends compte à quel point c’est… beaucoup pour une seule femme ? Voire impossible.

Être une femme épanouie, être soi-même ?

Si les points que je viens de citer résonnent en toi, et si tu sens que c’est ta définition de la femme épanouie, alors très bien. Mais est-ce qu’il n’y aurait pas moyen d’aller en peu plus en profondeur ?

Et si au contraire, rien de tout ça ne te parle, alors peut-être que tu pourrais faire ce petit exercice. Liste tout ce qui pour toi est synonyme d’être une femme épanouie. Tu peux commencer par tout ce qui te vient à l’esprit, sans te juger. Et ensuite, faire le tri pour différencier ce qui vient de toi, et ce qui vient de notre inconscient collectif.

Dans tous les cas, quand tu essayes de savoir ce que c’est que pour toi une femme épanouie, il est important que tu te poses certaines questions :  

Qui es-tu ? Que veux-tu ? Qu’aimes-tu ? Qu’est-ce qui te donne de la joie ? Quelles sont ces choses que tu fais par obligation ? Sont-elles toutes nécessaires ? Qu’est-ce qui te nourrit au quotidien ? Qu’est-ce qui compte vraiment pour toi ? Qu’est-ce qui te manque ? Qu’est-ce qui est en trop ?

Finalement, être une femme épanouie, est-ce que ce n’est pas tout simplement être heureuse d’être soi-même ?  

Je te laisse y penser, ce ne sont là que quelques pistes de réflexion…

Comment s’épanouir en tant que femme ?

Je pense qu’il est important que tu prennes le temps de savoir ce que ça signifie pour toi être une femme épanouie. Et je crois que nous avons toute notre propre définition. Néanmoins, je pense aussi qu’il ne faut pas rester trop longtemps dans l’intellect. Il faut aussi aller dans le concret.

Laisse-moi partager avec toi quelques petites techniques qui t’aideront à transformer ton plomb en or.

Aligne le cœur, le corps et l’esprit

Avant de rédiger cet article, je me suis intéressée à la définition du verbe « s’épanouir ». Et j’en ai trouvé une que je trouve assez parlante : s’épanouir, s’est se développer de façon pleine et harmonieuse.

Le mot « harmonie » est particulièrement important, je pense.

S’il n’y a pas d’harmonie entre ce que tu veux, ce que tu penses et ce que tu fais, alors une part de toi est en conflit. Ce conflit, il peut se manifester sous diverses formes, le plus souvent il devient blocage. Blocage sexuel, blocage psychologique, blocage affectif…

Pour créer de l’harmonie, tu peux méditer. Tu peux aussi faire du sport. Tu peux apprendre à jouer d’un instrument. Peu importe ce que tu choisis de faire, l’important c’est de trouver des activités dans lesquelles tu arrives à être parfaitement focalisée, concentrée et alignée sur ce que tu fais, ce que tu veux et ce que tu penses.

Simplifie ta vie, fais le ménage

Est-ce que tu as déjà eu la sensation d’étouffer ? Eu cette impression d’être à l’étroit ? Comme si tout était entremêlé dans un beau bordel qui ne laisse pas passer la lumière… ?

J’en parle beaucoup dans mon article intitulé « Comment prendre soin de soi en tant que femme ». Cette sensation, elle est souvent le fruit du syndrome de Wonder Woman. Toute cette pression que l’on s’impose (ou que la société nous impose) en tant que femme…

C’est un peu ce dont je te parlais plus tôt. L’image de la femme épanouie est si… exigeante ! Il faut tellement d’énergie pour atteindre cet idéal. Et ironiquement, plus tu t’efforces à être épanouie, plus tu étouffes.

La solution, c’est : less is more. Définis tes priorités. Définis ce qui compte vraiment pour toi à ce moment précis de ta journée, ou de ta vie. Et laisse tomber le reste. Tu ne peux pas faire tout, tout de suite.

Self-care, apprends à te faire du bien

Si tu réfléchis à comment être une femme épanouie et heureuse, alors tu as sans doute croisé ce mot plusieurs fois : self-care. Mais qu’est-ce que c’est que le self-care ? En un mot : s’aimer.

Ça parait simple, mais en réalité beaucoup d’entre nous avons énormément de mal à se donner un peu d’amour en tant que femme. Parce que dans tout ce que nous faisons, il y a toujours ce réflexe de servir le besoin d’un tiers. Ou un besoin qui découle d’une croyance populaire.

Est-ce que c’est du self-care de passer 30 minutes à se faire un soin du visage tout en pensant « j’espère qu’après ça, mes rides vont s’atténuer » ? Je n’en suis pas sûre…

Au lieu de ça, je te propose de prendre du temps de reconnexion avec toi-même. Je t’invite d’ailleurs à t’abonner à ma newsletter, tu recevras une méditation guidée qui t’aidera à te reconnecter avc toi 🙂  

Comme tu le fais peut-être pour ton mari, pour tes ami(e)s. Fais-le pour toi, pour ne pas te perdre, ne pas oublier qui tu es. Cultive une passion ou une activité plaisir. Essaye de retrouver des pépites pour les ramener dans le quotidien.

Saupoudre ta vie de tous les jours avec du plaisir, des choses qui te font te sentir vivante !

Explore ta sexualité 

Il y a autre chose que j’aimerais partager avec toi si tu es sur la quête de l’épanouissement. La sexualité. Peut-être que tu as la sensation que ça n’a rien à voir. D’ailleurs très peu font le lien entre sexe et vie quotidienne. Entre sexualité et bien-être. Et pourtant…

Il a été prouvé que faire l’amour est bon pour la santé mentale, comme pour la santé physique. Comme tu le sais sans doute, ton cerveau libère des endorphines, et puis tu mets le corps en action. Mais au-delà de ça, explorer ta sexualité en conscience peut réellement t’aider à t’épanouir en tant que femme.

Je pratique moi-même une sexualité en conscience que l’on appelle le Tantra. C’est bien plus qu’une pratique sexuelle, c’est un moyen d’accéder à ton essence. Et la connaissance de soi est, je pense, l’un des prérequis vers l’épanouissement.

Je ne vais pas m’attarder sur le sujet ici parce qu’il y a vraiment beaucoup à dire. Je t’invite plutôt à lire l’article que j’ai rédigé sur le sujet : Ce que le tantra m’a appris.

Honore ta féminité

Enfin, j’aimerais te rappeler ceci : tu es une femme. Tu es une femme et ta féminité ne passe pas uniquement par ta silhouette, par tes vêtements, ton maquillage, ton attitude. Ta féminité s’exprime également au niveau de tes sensations, de ton ressenti, de tes émotions, de tes envies, de tes besoins. Et tout ceci découle de ton rapport à toi-même, à toi en tant que femme.

Nous sommes nombreuses à être coupées de nos corps. On se maltraite d’un regard inquisiteur lorsqu’on s’observe devant le miroir. On se maltraite lorsque l’on se force à être en action quand on est fatiguée.

Si tu ignores ce que ton corps te dit, tu ne pourras jamais être une femme épanouie.

Un exemple frappant qui montre bien que nous sommes complètement déconnectées de nous-mêmes est le rapport à notre cycle menstruel. D’abord on ne considère qu’une petite partie de ce cycle : les règles. Généralement pour des raisons techniques.

Mais en réalité ton cycle dure plus ou moins 28 jours ! Pendant ce cycle, on passe par des phases. Certaines sont propices à l’action, d’autres non. Respecter ton cycle, être en accord avec tes phases, c’est honorer ta féminité. C’est ça aussi l’épanouissement.

Devenir une femme épanouie : existe-t-il une recette magique ?

L’épanouissement, un mindset !

Je ne suis pas sûre qu’il y ait une recette pour être une femme épanouie et heureuse. Tout ce que je peux te dire, c’est que c’est un peu comme la quête du bonheur… C’est le chemin qui compte, pas l’arrivée.

Autrement dit, être une femme épanouie est davantage un mode de vie qu’un objectif.

Tous les points que j’ai cités dans l’article peuvent favoriser ton développement. Mais ne te mets pas de pression ! Adapte chacun de ces points en fonction de ta vie, de ton contexte et de tes besoins. Il est très important que tu restes à ton écoute. C’est, je pense, la vraie clé de l’épanouissement personnel.

Je sais que c’est compliqué de s’écouter. Il y a plein de petites voix en toi, n’est-ce pas ? Laquelle est vraiment la tienne ?

Il y a une technique millénaire qui permet justement d’apprendre à s’écouter. Tu la connais, parce que c’est de plus en plus populaire, il s’agit de la méditation. Ceci dit, je te propose quelque chose d’un peu différent de ce que tu as pu entendre dire au sujet de cette pratique.

J’ai créé un programme de 7 méditations guidées qui vont t’aider à mettre le monde sur pause pour regarder un peu ce qu’il y a en toi. Tu vas pouvoir explorer ta féminité sous toutes ses facettes, à ton rythme. Au fil des méditations, tu sentiras germer un profond sentiment de bien-être. Une furieuse envie de vivre. Un désir inévitable de t’exprimer, d’être.
Le petit plus ? Ce sont des méditations actives où tu vas jouer avec ton corps, ta respiration, le mouvement et pas juste rester dans ta tête !

>> En savoir plus au sujet de mon programme Figures Féminines <<

 

Avec tout mon amour,

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *