Camille Picazo

Couple et liberté : une nouvelle façon d’être

Il y a quelque temps / mois / années, j’ai commencé à questionner la notion de couple et de liberté. Si tu me connais personnellement, tu sais que je suis un vrai mouton noir. Toujours à prendre le contre-pied de la bien-pensance, à vouloir explorer les chemins de traverse et ne pas suivre la masse.

Bref j’ai commencé à me demander comment être en couple et aimer ça. Comment être heureux sur le long terme, épanoui et ne pas s’ennuyer. Et puis j’ai fini par me demander si la monogamie, le couple exclusif longue durée était vraiment fait pour moi.


Mon parcours relationnel en quelques lignes ? De la dépendance affective, un besoin de sécurité, un schéma relationnel : je te quitte, je te trompe avant de trop me mouiller…

En travaillant sur mon amour-propre, ma sécurité intérieure, j’ai réussi à me libérer (autant que faire se peut à ce moment de ma vie) de la dépendance amoureuse.

Mes études en sexo + mes lectures m’ont poussées à me poser des questions. Et à me rendre compte que la monogamie, le couple fusionnel, le couple longue durée, c’est chouette. Mais qu’il y a aussi d’autres manières d’être en couple.
J’ai le sentiment de m’ennuyer très vite, de perdre le goût dès que je me met en couple. De perdre ma liberté au profit du couple. Alors vous me direz, j’ai sans doute encore un travail en psy à faire sur moi (rassure-toi c’est en cours). Mais je crois qu’étant plutôt intense comme nana, j’ai besoin d’avoir de nombreuses sollicitations, de me nourrir d’inspirations diverses, de bouffer à tous les râteliers (dirait ma mère)…

couple liberté

C’est quoi la norme ?

La société nous inculque dès le plus jeune âge que la norme, c’est être hétérosexuel et monogame. Bonjour papa et maman, qui sont mariés depuis x années. Dans les films, les contes, les dessins animés, le couple est mixte, et le scénario classique c’est : la rencontre, le coup de foudre et ils vécurent heureux très très longtemps.

Un exemple criant : en préparant cet article, je vais sur un site d’images libres de droit, je tape “couple” > résultat : que des couples hétéro d’une trentaine d’années, blancs (avec une grosse bague au doigt).

Donc dans nos têtes, un couple réussi c’est… un couple qui dure. Pourtant si je compte le nombre de personnes non-heureuses en couple…


On a plein de bonnes raisons de s’établir en couple longue durée (ou mariage) : finances, sécurité, confort, image extérieure…
Mais si vous êtes honnête avec vous-même pendant 5 minutes (ou même 1/2 seconde), êtes-vous pleinement satisfait ou tronquez-vous des morceaux de votre personnalité pour préserver votre couple ?

Transitions

Personnellement, j’ai besoin que ça vibre, envie d’une connexion réelle, d’un échange énergétique, physique, émotionnel, de me sentir en toute liberté, ou en liberté consciente tout en étant en couple.

J’ai envie de proposer une nouvelle norme relationnelle : et si un couple réussi, c’est un couple où on a kiffé du début, jusqu’à la fin. Où on a même réussi sa rupture, si séparation il y a.
Ça demande de revoir sa copie, revoir ses attentes, accepter la finalité du couple. Oui, à tout moment l’autre peut partir s’il le souhaite. Mais est-ce qu’au final, ce n’est pas ça le vrai amour, la vrai confiance. On sait que l’autre n’a pas besoin de nous, qu’il peut se libérer à tout moment et pourtant il reste et pourtant on se sent bien.

Une autre question qu’on peut soulever : est ce que vous avez fixé un objectif à votre couple ? Là, c’est une croyance personnelle, mais il faut donner du sens à une relation. Est ce qu’on peut être juste pour être ? Ou est-ce que ce n’est pas comme dans notre vie personnelle, on a besoin d’un but supérieur qui nous donne une raison de nous lever et de nous battre tous les jours.

Alors quel but donnez-vous au couple ? Avez-vous un but supérieur que vous poursuivez à deux ? Ou peut-être répondez-vous mutuellement à vos besoins naturels ?

couple liberté

Liberté dans le couple

Les propositions sont diverses : soit on arrive à vibrer dans son couple, à se réinventer constamment par la communication, l’échange et l’ouverture des canaux soit ce n’est pas le cas et dans ce cas, on se trouve vers l’extérieur.

Dans la première situation, apprendre à se reconnecter à soi, puis à l’autre. Sentir quelle part de nous est refoulée, quel besoin n’est pas écouté. Les communiquer à l’autre. Prendre le temps d’être ensemble et de faire ensemble. Être en présence et à l’écoute de l’autre. La femme a besoin d’être aimée pour s’ouvrir sexuellement.

Dans la seconde situation, on peut choisir d’ouvrir son couple, de se permettre des petites entorses au contrat conventionnel, aller fureter à droite à gauche, on peut décider d’être poly-amoureux, avoir plusieurs relations amoureuses transparentes…

Il y a autant de façon d’être que de couple et de personne. Soyez créatif, réinventez votre couple.
Posez-vous des questions. Êtes-vous actuellement heureux/se, épanoui/e ? Faites-vous des sacrifices ?

J’ai un ami, en couple depuis quelques mois, il souffre de sa perte de liberté, il aurait besoin de goûter à d’autres expériences pour être pleinement heureux. Pourtant, j’imagine qu’il aime sa compagne et qu’il est heureux avec elle. Le problème étant que cette dernière refuse qu’il prenne des libertés, elle est jalouse/a peur ou je ne sais quoi… Son coeur à lui est fermé, son sexe à elle est fermé.
A terme, c’est un vrai suicide relationnel. Tôt ou tard, il la trompera, la quittera ou finira malheureux. Et en attendant, ils ne sont pas comblés, ils sont frustrés et ça crée des tensions internes et externes.

Alors que si on envisageait la possibilité de s’ouvrir, de travailler sur soi, sur ses blessures, de travailler sur son ego, sur sa jalousie…. Je me dis que c’est plus dur au début, mais que c’est un investissement sur le long terme.

Le tout étant d’être à l’écoute de ses limites, de ses besoins et de les exprimer.

En conclusion, les questions à vous poser aujourd’hui :

  • Est-ce que je suis heureux/se dans ma situation amoureuse actuelle ?
  • Quels sont mes besoins ? Est-ce que j’y réponds actuellement ? Est-ce que je me sens prêt/e à assumer mes besoins, mes envies, mes désirs ?
  • Comment je peux faire évoluer mon couple pour être en adéquation avec ma vérité ?
Couple et liberté : une nouvelle façon d’être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut