La complicité amoureuse : 5 astuces pour avoir une relation magique

24 Mai, 2021

Dans mon métier, je suis régulièrement amenée à écouter le témoignage de femmes qui ne se sentent pas épanouies avec leur partenaire. Elles me disent qu’il n’y a pas de complicité dans leur couple. Certaines sont complètement effacées, comme si elles n’existaient qu’à moitié. D’autres au contraire, sont sur tous les fronts et existent pour deux.

Quoi qu’il en soit, le sentiment qui émerge de cette situation est bien souvent la solitude. Et je trouve ça si triste de se sentir seul(e) aux côtés de quelqu’un censé partager notre vie…

Mais tu sais quoi ? La complicité amoureuse est toujours latente dans un couple. Il suffit de vouloir la faire émerger. Et aujourd’hui, je vais te donner quelques pistes qui pourront t’aider à créer ou à fortifier la complicité dans ton couple.

C’est quoi la complicité amoureuse ?

Être amoureux.se ? 

Pourquoi est-ce que je te dis que la complicité amoureuse est toujours latente dans un couple ? Eh bien parce que c’est sans doute cette complicité qui vous a poussé dans les bras l’un de l’autre.

Rappelle-toi les premiers temps.

Vous étiez sur la même longueur d’onde. Il y avait ce feeling si spécial. Vous aviez la sensation de vous comprendre, même dans les non-dits. Il y avait cette confiance mutuelle. Les confidences. Les petits surnoms. Il y a une sorte de petite bulle qui se crée. Un univers dans lequel toi et cette personne fonctionnez à merveille, quelles que soient les circonstances. Vous n’en finissiez plus de sourire, de rire (et de vouloir faire l’amour !).

Bref, tout était beau, tout était rose.

Et avec le recul, peut-être que tu te dis : « ah oui, mais à cette époque on vivait chacun de notre côté ! » ou que « c’est facile de jouer au couple heureux quand tu ne partages pas les factures et les journées ménage ! ».

Ah ça, je ne te le fais pas dire…

Et pourtant, je suis convaincue que le bonheur à deux existe, et qu’il ne périme pas avec le temps. Toi aussi, non ?

Je te pose la question parce que si ce n’est pas le cas, alors tu ne pourras jamais te sentir complètement heureux.se dans une relation amoureuse ! Être heureux en couple au quotidien c’est possible, mais ça demande de la conviction…

 Être complice, c’est faire équipe ?

Chaque couple est un univers.

Mais comme dans tous les univers, il y a des sortes de « forces » ou des « énergies » qui maintiennent le tout en cohésion… Et si tu regardes autour de toi, et quel que soit le prisme par lequel tu décides de regarder (celui de la science, celui de la spiritualité) il y a une constante qui se dégage.

Les éléments semblent se complémenter entre eux. L’image la plus connue est le Yin et le Yang.

Pour qu’un couple fonctionne, pour qu’il y ait cette complicité amoureuse, il faut qu’il y ait cette complémentarité. Cet équilibre. Cette harmonie.

Un peu comme dans une équipe. Parce que finalement, c’est aussi ça être en couple ! C’est faire équipe pour affronter le quotidien, pour célébrer les victoires de la vie et pour évoluer. Je pense qu’on oublie facilement qu’on est « du même côté » que notre partenaire. Au fil du temps, c’est comme si on devenait des opposants, au lieu de chercher à se construire ensemble.

Si tu as l’impression qu’il n’y a pas de complicité dans ton couple, c’est peut-être parce que vous ne faites plus équipe. Peut-être qu’il y a quelque chose à creuser de ce côté-là…  

Les disputes cycliques, symptôme courant du manque de complicité

Quand il y a un déséquilibre dans le couple, bien souvent il y a des frictions. Un rapport de force qui s’installe. Quand on se dispute, on cherche à démontrer à l’autre qu’il est dans le tort, qu’il ne remplit pas sa fonction au sein du couple. Et chaque petite occasion est bonne à saisir pour le lui faire remarquer.

Des phrases comme « tu ne m’aides jamais, je fais toujours tout » ou bien « tu ne me demandes jamais mon avis, tu contrôles tout ! » se mettent à voler entre le fromage et le dessert.

Le problème, ce n’est pas qu’iel ne t’ait pas aidé à monter les courses. Ni qu’iel ait décidé de changer de fournisseur d’internet sans te consulter. Le vrai problème, c’est que la relation n’est pas équilibrée. L’un se sent envahi par l’autre, tandis que l’autre sent le poids des responsabilités quotidiennes.

Au final, vous êtes tous les deux écrasés sous quelque chose, et forcément, ce n’est pas bon.

Peut-être qu’au sein de ton couple, le déséquilibre dont je parle n’est pas aussi marqué que dans mon exemple. D’ailleurs, il arrive que les deux partenaires aient la sensation de tout faire. Ou bien, ce sont des cycles, des périodes où l’un se repose sur l’autre.

Comment créer de la complicité dans son couple ?

Comme je te le disais un peu plus tôt, être en couple, c’est un peu comme faire équipe. Et je pense que plus le sentiment de cohésion est fort, plus la complicité amoureuse sera forte elle aussi. Pour cela, il y a quelques actions que tu peux mettre en place au sein de ton couple.

Communiquer sans violence

Le contraire de la complicité, c’est le conflit. Alors on va d’abord commencer par-là ! Toi et ton amoureux.se ne pourrez pas créer ou fortifier votre complicité si vous vous bouffez le nez à longueur de journée.

Je sais que le quotidien n’arrange pas les choses, le contexte actuel de pandémie non plus, pourtant, il va falloir faire un effort de ce côté-là. Comme tu t’en doutes, il n’existe pas réellement de formule magique, et tout dépend de ta relation et de ton couple. Pour autant, il existe quelques méthodes et techniques qui méritent peut-être ton attention.

J’en ai deux à te recommander :

  1. L’Ho’oponopono, qui t’invite à mettre en place une sorte de rituel de communication axé sur la gratitude.
  2. La communication non violente, souvent abrégée CNV, qui t’aide à adopter un point de vue plus neutre au moment de parler et d’écouter. J’ai écrit un article sur le sujet si tu as envie d’approfondir un peu : La communication non violente pour les couples.

Partager des moments à deux

Autre mesure que tu peux prendre assez rapidement si tu sens que ton couple manque cruellement de complicité, c’est de mettre plus souvent le monde sur stop et de vous prendre un moment à deux.

Encore une fois, c’est à vous de voir ce qui vous sera le plus bénéfique. Certains couples apprécieront de pratiquer une activité à deux. Un sport d’équipe par exemple. Ou simplement programmer des balades ensemble. Il peut aussi s’agir de partir quelque part, pour couper avec le quotidien.

Le seul hic dans tout ça, c’est que ça demande un peu d’organisation et de temps. Deux ingrédients qui manquent cruellement à la plupart d’entre nous…

Pour autant, parfois, 5 minutes suffisent. Bon, mettons 15. Quelques minutes, juste toi et iel, l’un dans le regard de l’autre. Ça peut te paraître absurde, mais le simple fait de vous connecter de manière consciente peut débloquer beaucoup de tensions.

Si vous avez un peu plus de temps devant vous, je ne saurais que trop vous conseiller d’en profiter pour vous dire de belles choses, pour vous caresser, pour vous masser…  

Avoir des moments en solo

Comme tout est question d’équilibre, s’il faut partager des moments à deux, il faut aussi se réserver des moments solos.

Là encore, ça dépend des caractères et des moments de la vie de chacun.

On peut avoir besoin d’un weekend entier en tête à tête avec soi-même. Mais parfois, un bon bain suffit pour recharger les batteries. Certaines personnes auront besoin de pratiquer une activité en solo. D’autres se contenteront de prendre une demi-heure pour lire tranquillement.

Quel que soit ton besoin personnel, il est important que tu l’écoutes. Et d’ailleurs, peut-être devrais-tu commencer par répondre à tes besoins avant de répondre à celui des autres… On ne peut pas être bien, être complice en couple si on n’est pas soi-même satisfait.

Réinvestir la sexualité

Bien sûr, je ne peux pas parler de complicité dans le couple sans aborder la sexualité !

Non, je ne vais pas te dire qu’il faut faire l’amour plus souvent. Rien que le fait de penser « il faut que » va à l’encontre de l’harmonie dont ton couple a besoin. Par contre, ce que je peux te conseiller, c’est que quand vous faites l’amour, profitez-en.

Oui, profitez-en ! Essayez de ne pas vous focaliser sur la pénétration, les positions qui vont bien et l’orgasme qui vient vite. Vous avez enfin un moment tous les deux, rien que tous les deux, faites durer le plaisir… Ralentissez, savourez.

Prendre le temps de laisser les sens s’imprégner de vos corps ne peut qu’améliorer votre complicité amoureuse. Une sexualité épanouie, c’est-à-dire épanouissante pour vous deux, est vraiment l’une des clés des relations qui vibrent.

Harmoniser les polarités

Pour qu’une équipe fonctionne en harmonie, il faut que chacun des deux joueurs soit en forme.

Autrement dit, il faut d’abord que toi et ton amoureux.se fassiez un travail d’harmonisation personnelle pour ensuite pouvoir créer cette complicité amoureuse. Un peu comme deux instruments de musique que l’on accorde pour qu’ils puissent jouer une belle mélodie…

Il existe énormément de techniques de développement personnel. Chacune a quelque chose à t’apporter, certaines te conviendront mieux que d’autres. C’est très personnel.

Pour ma part, j’ai réfléchi à une « technique » qui permet de mêler développement personnel et développement du couple. J’ai créé un programme qui permet à qui le souhaite d’explorer la notion de polarité féminine et polarité masculine.

Au-delà du sexe physiologique, on a tous en nous une énergie féminine (Yin) et une énergie masculine (Yan). L’idée de ce programme, c’est d’harmoniser ces deux énergies à l’intérieur pour ensuite créer une complémentarité à l’extérieur, entre toi et ton/ta partenaire.

Si ça te parle, n’hésite pas à cliquer sur le lien ci-dessous, je t’explique tout ça en détail :

>> En savoir plus sur mon programme l’Alchimie du Couple <<

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *