365 jours de plaisir – SEMAINE 1

Challenge de 2019, j’ai choisi de me former en sexothérapie. J’ai d’abord étudié les formations en France, cherché celle qui me correspondrait le mieux. Puis je suis tombée sur le site de Layla Martin, gros coup de coeur. J’ai senti immédiatement que je devais être là, que c’était ma voie. J’ai attendu quelques mois avant de m’inscrire, enchainer une année de naturopathie à 10000 euros avec une année de sexo à … 10000 euros, ça peut faire peur. Mais quand on sait que c’est le bon choix, je crois que la peur et la raison s’effacent.

Je suis donc lancée dans cette folle année d’exploration, de découverte de moi-même, de mes limites, de mes désirs. J’ai donc décidé de faire une chronique sur mes pratiques. Une sorte de journal intime en ligne pour partager mon vécu et peut-être que certains d’entre vous se reconnaitront.

Je vais également vous partager un outil que j’adore : celebrations, clearings, desires à la fin de chaque post. Si vous avez envie de m’envoyer les vôtres, j’attends de les lire !


SEMAINE 1

 

Plongée dans le chakra du coeur, de la méditation et des exercices de respirations quotidien.
La première pratique a été incroyable, je me suis sentie traversée par la vie, ma peau était scintillante, comme si j’avais vécu un orgasme énergétique.
Par la suite, les choses se sont corsées, j’ai commencé à me fermer comme un coquillage. Je ne sentais plus rien, mon corps réagissait selon ses schémas, me faisant croire que j’étais excitée pour éviter la pratique ou pour me jeter dans une recherche insatiable de satisfaction sexuelle.

La recherche de plaisir n’est pas une mauvaise chose tant qu’elle n’est pas faite en excès ou faite pour de mauvaises raisons.

Nul plaisir n’est en lui-même un mal; mais les causes productrices de certains d’entre eux apportent de surcroît bien plus de perturbations que de plaisir – Epicure

Bref, dès le deuxième et jusqu’au 7ème jour après la première pratique, j’ai était d’une humeur très destructrice, des souvenirs remontant de mon passé venant me polluer, une boule dans ma gorge au quotidien. Je me sentais mal, je me détestais et détestais le monde autour.

Je me sentais prise dans une nébuleuse noire, sombre.

J’ai doucement réussi à déchirer ce voile en demandant tous les jours à voir cette situation avec amour, en essayant de m’aimer, de m’écouter, de répondre à mes besoins.

Incroyable ce que quelques respirations ont pu provoquer, à quel point la plongée a été violente et profonde, et comme je suis facilement retombée dans un schéma en m’enfermant dans un voile, en me coupant de moi-même et des autres.

 

Ce que j’ai appris cette semaine ? Etre dans l’instant présent, quoi qu’il se passe dans ta vie, qu’importe ce que tu ressens. Respire, sois en toi, observe la pièce dans laquelle tu es. En toi, tu trouveras la force, tu trouveras un espace d’amour inconditionnel, un espace de lumière, où tu pourras venir guérir ce qui en toi a besoin de guérison.

Celebrations

  • Je célèbre mes choix, je célèbre de me lancer dans cette aventure en 2019.
  • Je célèbre le fait d’écouter mes besoins.
  • Je célèbre ma capacité à m’ouvrir et partager ce chemin avec le monde, sans crainte, mais avec amour.
  • Je célèbre mes amies de formation, qui sont tellement pleines d’amour.

Clearings

  • Je  vois les peurs qui me retiennent parfois.
  • Je vois que mon inconscient essaie de me protéger en me faisant tomber dans de vieux schémas.
  • Je vois la présence dans ma gorge.
  • Je vois le poids qui est présent sur mes épaules.

Desires

  • Je désire avoir la plus belle, intense année.
  • Je désire lancer et vivre de mon activité.
  • Je désire rester en contact avec mon corps, écouter ses besoins et ne pas me renfermer sur moi-même.

Même si mon anglais est sans doute imparfait, je trouve qu’il est plus simple de plonger en moi, de partager intimement avec vous dans une langue qui n’est pas la mienne. ⇣

 


English translation 」

2019 is a year of changes, I have decided to become a sex and love coach. I started looking for courses in France. But it wasn’t right, didn’t feel right. When I got to Layla Martin‘s website, my heart start screaming YES THIS IS IT ! I instantly felt like it was it, I had to be in it. I waited a few months, time necessary to drop my fears, get money.

I am started a crazy journey of self-exploration, self-discovery but also looking for my desires, my boundaries. I decided to write on my experience, describe my practice, journaling it through the year.

By the end of this article, I want to share a tool I absolutely love : celebrations, clearings, desires.
Send me yours, longing to read it.


WEEK 1

 

Deep dive into heart’s chakra, meditation and daily breathing exercices. First day was amazing, I was blown-away with the power of this practice. I felt so alive, my skin was glowy.
Then, things got harder, I shut down. I couldn’t feel anything. I got back into old schemes : using sex for avoiding.
Getting sex but feeling back, not loving myself.

The search of pleasure is not a bad thing but there is a balance needed, or you need to do it for the good reasons.

From the 2nd till the 7th day after day 1, I felt so angry, so destructive. I throw tantrum every night, memories, faces from my past would emerge. I felt a ball in my throat. Feeling so bad, hating myself, hating everyone.

Slowly, just with acceptance, I started to rip the veil. I asked every day to see this situation with love, trying to loving myself, listening to myself, holding me, responding to my needs.

Amazing what a small practices as a few breaths could raise. The dive was deep and violente. I felt easily in old schemes but could also pretty easily liberate myself.

 

What do I keep in my tools pocket ? 

Being in the present whatever comes to you. Breath in, breath out. Take your time. Be in yourself. Observe what’s around you. Within you, you will find the strength. Within you is a space of unconditional love, a space full of light where you can heal every parts of your being.

Celebrations

  • I celebrate my choice, I celebrate being on this path.
  • I celebrate listening to my needs
  • I celebrate my opening up and sharing this experience with the outer world, with no fear but love.
  • I celebrate my tribe, supporting me, being there with deep love and space.

Clearings

  • I clear the fears holding me back sometimes.
  • I clear my monkey brain trying to protect me by projecting old schemes.
  • I clear the weight in my throat.
  • I clear the weight on my shoulders.

Desires

  • I desire to have the most beautiful, intense, deep travel this year.
  • I desire to launch and get a living out of my business.
  • I desire to keep in touch with my body, listen to it and don’t shut down as I have done in the past.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s