Pourquoi consommer bio ?

Aujourd’hui, abordons une question primordiale à mes yeux : pourquoi consommer bio ? De plus en plus de consommateurs se tournent vers l’alimentation bio, mais sans vraiment avoir de motivations ou de raisons.

Alors que les grandes entreprises de fast-food sont à fond dans le credo : ce que nous vendons est très équilibré, ou que les supermarchés s’emparent de la tendance bio, essayons de comprendre pourquoi consommer bio est bien (pour votre santé, pour l’environnement, pour les producteurs) mais pas forcément suffisant.

Il est devenu notoire que consommer bio est bon pour notre santé. En effet, en achetant des fruits et légumes bio, on choisit des produits qui sont traités naturellement sans pesticide, fongicide, engrais chimique (sans est un bien grand mot, on trouve malheureusement toujours des traces dans les cultures du fait des pluies ou de terres contaminées)… Mais plutôt des produits traités à la bouillie bordelaise (Cette bonne odeur… Vous connaissez?), ou à base de phytothérapie et remèdes naturels.

L’impact des produits chimiques dans notre alimentation n’est pas vraiment médiatisé, mais il suffit d’aller faire un tour dans les villages en Argentine, de voir la propension de personnes malades, déformés, d’enfants naissant handicapés, ou d’infertilité dans le pays pour comprendre que « NON, Monsanto ne veut peut-être pas ma santé ».

naturopathe aix

De plus, l’agriculture biologique répond à des obligations, des contraintes et des contrôles réguliers.

Les produits  biologiques sont de biens meilleurs produits pour notre santé parce qu’ils ne contiennent pas de métaux lourds ou de traces de produits chimiques, il a été constaté en plus que ces produits contiennent plus de nutriments, de minéraux ou d’anti-oxydants que les fruits et légumes issus de l’agriculture conventionnelle.

Ils sont autrement plus savoureux, il vous suffit d’aller dans un rayon de Carrefour en janvier et de sentir une tomate, d’aller dans un rayon de magasin bio, ou sur un marché bio, ou encore chez un producteur qui vend à la ferme en juillet et de sentir une tomate.

La première n’aura pas d’odeur, à part une odeur « froide » (propre aux grandes surfaces) alors que la seconde sera parfumé, douce et vous fera déjà saliver.

Si l’idée de nourrir sainement (et non de tuer à petit feu) votre corps, vos enfants, votre famille n’est pas suffisante, j’ai d’autres arguments :

Consommer bio pour notre terre

L’agriculture conventionnelle s’appuie sur la culture intensive des sols, ne respecte absolument pas les calendriers de saisonnalités des cultures, ce qui va entraîner plusieurs conséquences : un appauvrissement des sols, des cultures moins bonnes, des produits de moindre qualité. Ce qui va nécessité l’ajout croissant de produits chimiques, pour renforcer le sol avec un engrais ou pour éloigner les ennemis des cultures qui pourraient les affaiblir un peu plus.

Ces ajouts chimiques ont un effet néfaste sur les sols, et vont même atteindre et contaminer les nappes phréatiques, ce qui va avoir un effet à court terme sur la bio-diversité de la zone, et à long terme sur la santé des personnes environnantes et même de ceux qui utiliserons l’eau provenant de ces nappes phréatiques.

En plus de ces arguments, on constate une sur-consommation d’eau et de ressources pour produire des fruits et légumes de manière intensive et surtout hors saison.

Il faut accepter de ne pas manger de fruits rouges en hiver (sauf les congelées) ou de tomates, de courgettes… C’est à nous consommateurs d’agir et de ne plus acheter ces produits, qui de toutes manières n’auront aucun goût, aucun saveur et aucun intérêt nutritionnel quand consommer hors saison.

naturopathe aix

Consommer bio, c’est aussi penser aux autres

Acheter bio, c’est soutenir une agriculture durable, respectueuse des sols, des animaux et des êtres humains. C’est soutenir les agriculteurs et producteurs qui aimeraient eux aussi changer un peu le système.

C’est fournir à l’homme et aux animaux des aliments de qualité qui garantissent un respect de normes définies par la législation.

Mais c’est pas tout bio

En effet, aller dans un magasin bio et faire toutes ces courses là-bas ne suffit pas. Evidemment, chacun fait ce qu’il peut, avec son temps et surtout ses moyens. Mais idéalement, consommer bio ne coûte pas plus cher que faire ses courses à Carrefour. A condition évidemment de revoir son mode d’alimentation.  Parce qu’acheter des pizza toutes prêtes, des desserts chocolatés, des biscuits et des pâtes blanches en bio n’a AUCUN intérêt (nutritionnel et financier).

Bref, axez votre consommation sur les fruits et légumes (bio), qu’ils soient la base, complétez par des céréales complètes ou semi-complètes, des fruits secs et à coques, ajoutez un peu de viandes, d’œufs et de poissons, et on y est presque. Mais surtout, découvrez de nouveaux produits (le fonio, le sarrasin, les pâtes de pois chiche, pois cassé…), de nouvelles façons de cuisiner, faites vous plaisir.

Nous ne sommes pas condamnés à manger des pâtes à tous les repas. Ou de la viande. Ou des produits laitiers.

Et vous, qu’en pensez vous? Vous consommez bio aussi? Vous avez de belles découvertes culinaires à partager? Si oui, faites le dans les commentaires !

Pour aller plus loin : cliquez ici et ici ou le livre/le film Demain est une perle !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s