Détox de printemps

Les premiers (vrais) beaux jours arrivent et avec eux… On commence à penser à perdre la graisse accumulée pendant l’hiver (question de survie, je sais), on a envie de salade et de légèreté ou alors les allergies viennent nous titiller le nez, en bref on commence à penser …  DETOX DE PRINTEMPS !

Sortir de l’hiver, ça veut dire laisser derrière nous les toxines accumulées, mais souvent ça va plutôt être « voir les toxines sortir par TOUS LES PORES de sa peau » (au moins), alors bonjour les boutons, la sensation de lourdeur, les réveils nocturnes…
Pour aider notre corps à évacuer tout ce qu’on a stocké pendant l’hiver à cause du froid, du stress, du manque de lumière, de sommeil, à force de tartiflette-raclette and co, on va utiliser quelques detox/draineur/cure !

D’ailleurs, comment ça se passe dans notre corps ?

Eliminer les déchets de l’organisme

On fait face à deux types de déchets : les toxines qui sont fabriquées par notre corps et les toxiques qui sont exogènes donc issus de notre environnement (pollution, pesticides, additifs alimentaires…).
Ces déchets sont évacués par différents organes d’évacuation de notre corps, qu’on appelle « les émonctoires » : la peau, les poumons, les reins, le foie et l’intestin.
Chacun de ses émonctoires va évacuer un type différent de déchets, mais on ne va pas entrer plus dans les détails.

C’est naturellement que nos organismes se détoxifient au printemps (et pas en automne…).

Donc si au printemps, on se sent un peu mal, on a des nausées au réveil, des boutons … C’est sans doute que nos émonctoires sont un peu over-bookés. Alors pourquoi ne pas les aider?

Detox de printemps

Il existe toutes sortes de produits, de méthodes, de compléments alimentaires, qui sont donc un approche interventionniste, un peu violente parfois pour le corps. Pour faire une cure détox (radis noir-artichaud par exemple), il faut avoir une santé solide et une bonne force vitale, sinon, vous allez juste épuiser votre corps. Alors si on est un peu fatigué, pressé dans nos modes de vie moderne et souvent citadins… Je vous déconseille tout simplement d’utiliser des compléments alimentaires pour augmenter, accélérer le nettoyage.

Pour accompagner le processus naturel de nettoyage de l’organisme, il faut prendre quelques nouvelles habitudes et alléger les surcharges de son quotidien.

Premier temps : alléger les surcharges diverses

Diminuer les portions alimentaires, éviter les aliments qui vont encrasser particulièrement l’organisme (protéines en excès, produits laitiers, produits transformés…), éviter le café, le sucre, l’alcool ou la cigarette en excès, augmenter les fruits et légumes (crus surtout), boire des eaux de qualité.

Mais on peut alléger notre vie sur d’autres plans : prendre le temps de ralentir et de se reposer, épurer les relations avec les autres, apprendre à gérer ses émotions et les « situations de crise » pour éviter de somatiser par la suite …

Second temps : favoriser l’ouverture des émonctoires

Appliquer une bouillotte chaude sur le foie le soir (côté droite sous les côtes) peut aussi faire des miracles.

Le meilleur moyen de travailler les organes d’élimination (et unique moyen de les travailler tous en même temps) reste l’exercice physique (en pleine nature pour bénéficier d’un maximum de bienfait).

On peut aussi utiliser certaines plantes ou compléments alimentaires : l’artichaut, le radis noir, le romarin, le chardon marie, le pissenlit… Ces plantes sont disponibles sous forme d’ampoules, de gélules, de teintures mère, ou en tisanes. [Dans ce cas, privilégiez les plantes en vrac et non en sachet (il y a moins de déchets (tiges par exemple) et c’est plus écolo), et il faut en boire au moins 75cl par jour pour voir une action.]

Troisième temps : relâcher le mental

Autant que l’aspect physique, le plan mental pompe de l’énergie au quotidien. Les pensées incessantes, le petit vélo dans la tête, le stress (…) consument notre réserve.
Pour se libérer et libérer notre esprit : aller dans la nature, respirer de l’air pur, sentir le soleil sur sa peau, se reconnecter aux choses simples. Méditer, faire du yoga, du sport… Respirer simplement.

Dé-parasiter son esprit en limitant les pensées négatives, les croyances limitantes.

 

Et après la cure ?

La plupart de ces cures ont une durée de 3 semaines, et il ne faut surtout pas oublier après la cure de reminéraliser son corps : faire une cure de plasma marin Quinton (mon favori), prendre de la spiruline, consommer beaucoup de fruits et légumes (la nature nous offre tout, il n’y a qu’à se servir !)…

Mais pour un accompagnement plus pointu et adapter à votre situation, pensez à contacter un(e) naturopathe !

Dans la vie, tout est question d’équilibre, il ne faut pas tout supprimer, avoir une alimentation parfaite, une vie sans stress, mais plutôt prendre du plaisir sans excès…

Un commentaire Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s